_

Élise Sergerie a commencé à travailler dans les bars à 18 ans, au départ dans des tavernes de quartier. Aujourd’hui, elle est responsable de la carte des cocktails du Bar George. L’excellente et créative barmaid est votre hôte au Bar George lors des circuits gourmands Cocktails dans les speakeasys et bars discrets en collaboration avec Montréal en Lumière.

À 18 ans donc, Élise décide de mettre ses études en pause pour prendre le temps de réfléchir à son avenir. Elle déniche un premier emploi dans un bar de quartier pour accumuler de l’argent en attendant de trouver sa voie. En fait,Élise ne retournera jamais sur les bancs d’école. Elle décrit ses premiers lieux de travail, comme des bars « un peu boboches » ; des bars de quartiers où on sert des bières populaires et des cocktails classiques.

En 2011, Élise change complètement de décor. Elle troque la rusticité des bars de quartier pour l’élégance du Vieux-Montréal. Elle déniche un emploi au restaurant Chez Delmo, une institution datant de 1910 qui a été reprise en 2007 par la famille Holder (propriétaire du restaurant Holder, du Majestique, du Darling et du Waverly). Au Delmo, Élise fait la rencontre du sommelier et barman Christopher Kienzle. Aidée par ce dernier, Élise découvre la richesse et la finesse qui se cachent dans les cocktails : « C’est Chez Delmo que j’ai appris à jouer avec les saveurs. J’ai tout de suite aimé la possibilité de rendre quelqu’un vraiment content simplement avec des liquides. C’est intéressant et il y a tellement d’options. »

Malgré cette découverte, Élise comprend que la calme ambiance des restaurants n’est pas nécessairement la bonne pour elle. L’énergie vibrante de la vie nocturne lui manque. En 2015, elle fait tranquillement la transition de Chez Delmo vers un sympathique et populaire pub anglais de la Petite-Bourgogne : le Burgundy LionIci, elle expérimente pour la première fois un bar qui fait du – très – gros volume. Pour garder le rythme, Élise perfectionne son efficacité derrière le bar. C’est aussi au Burgundy Lion qu’Élise croise pour la première fois le chemin de Marco Gucciardi, le futur directeur général du Bar George.

Toutefois, les longues heures qu’impose le rythme effréné du Burgundy Lion sont épuisantes. Élise revient donc au restaurant Chez Delmo pour remplacer son ami Christopher en tant que barmaid en cheffe. Son séjour sera toutefois de courte durée, alors qu’elle est engagée au Mal Nécessaire : « Ça faisait longtemps que je voulais travailler dans un bar à cocktails ».

À l’iconique bar tropical du Quartier Chinois, Élise poursuit son apprentissage de l’art de la mixologie. Le Mal Nécessaire lui permet de se sensibiliser encore davantage à l’importance de la qualité des ingrédients dans un cocktail. « Au Mal Nécessaire, les jus et sirops sont faits maison. C’était vraiment important d’utiliser des produits frais. » Considérant la popularité du bar, l’efficacité et le fin palais d’Élise lui permettent de se démarquer. Elle développe alors un désir de s’aventurer dans le monde des compétitions de cocktails.

Entre 2017 et 2018, Élise tente sa chance dans de nombreuses compétitions. Presque instantanément, elle tombe en amour avec le concept qui lui permet de laisser sa créativité parler d’elle-même. « C’est intéressant d’avoir une opportunité de créer un cocktail qui nous plaît à nous ; où on n’est pas obligé de concevoir en fonction des goûts du client. J’aimais aussi beaucoup le processus de recherche sur le produit. On apprenait plein de choses sur les alcools. C’était motivant. »

Pendant l’été 2018, Élise quitte le Mal Nécessaire pour rejoindre son ancien collègue du Burgundy Lion, Marco, au nouveau Bar George. Deux semaines après son arrivée au chic bar du centre-ville, Élise remporte la Compétition Belvédère Québec et gagne un voyage en Pologne. Bonjour la bière et la vodka !

Au Bar George, Élise se voit offrir la liberté complète de réinventer l’offre de cocktails. « Élise est une excellente barmaid. Son palais lui permet de bien comprendre l’équilibre, chose qui est nécessaire pour être créative derrière le bar. En plus, elle est efficace et sa connaissance des produits est inégalable. C’est un plaisir de l’avoir dans l’équipe, » raconte Marco.

De son côté, Élise aime le Bar George car elle y voit une rencontre entre plusieurs mondes. « En début de soirée, on voit des couples qui viennent manger et déguster un cocktail. Plus la soirée avance, plus la clientèle se rajeunit et fait place à des gens qui viennent prendre un verre à la recherche d’une ambiance un peu plus festive, » explique-t-elle

Étant affilié au groupe Olivier & Bonacini, le Bar George est un beau tremplin pour Élise. En 2019, elle a contribué à l’ouverture de l’élégant bar à cocktails Alchemy à Edmonton. Élise a aidé à concevoir l’arrière du bar et a formé l’équipe de barmans et barmaids. Le soir de l’ouverture, Élise trônait au bout du bar. Elle goûtait tous les cocktails pour s’assurer de la qualité des mélanges et du succès de la soirée.

Élise rêve secrètement d’avoir un jour son propre projet. Elle imagine un espace où bar et galerie d’art se mélangeraient, à l’image de la Fábrica de Arte à Cuba. En attendant, elle sera votre hôte au Bar George lors des circuits gourmands Cocktails dans les speakeasys et bars discrets en collaboration avec Montréal en Lumière.

Il reste encore quelques billets pour la soirée du 27 février prochain.

 


Partagez


Et aussi …

Article suivant

Et aussi et vice-versa: